* Covid19 : Quel capitaine êtes-vous dans la tempête?

Article publié sur LinkedIn par Geneviève Meunier, consultante en communication et développement du leadership, formatrice 3A accréditée et conférencière.

* * *

Comment va votre équipe?

Un mois s’est écoulé depuis le début du confinement et trois semaines depuis la fermeture, temporaire, de beaucoup d’entreprises. Nos bulles de réalité « travail » et « famille » se côtoient et se mélangent avec beaucoup plus d’imprécision, voire de confusion. Prenons quelques minutes de recul. Comment allez-vous? Comment va votre personnel?

Bien que nous soyons tous « dans le même bateau », chacun d’entre nous a sa propre barque à mener, son propre courant dans lequel naviguer… et son propre équipage à gérer. Or, gérer un équipage peut s’avérer très différent par beau temps et par tempête. Vous êtes inquiet, vos employés également. L’incertitude, le stress, les difficultés financières, les craintes… autant de raisons qui affectent votre humeur et la leur. Quelle approche utilisez-vous pour rassurer vos employés inquiets, pour faire en sorte qu’ils accomplissent leurs tâches et qu’ils gardent confiance en vous et en votre organisation? Quel type de capitaine êtes-vous dans la tempête?

Capitaine d’alignement

En situation d’incertitudes et de craintes comme nous vivons actuellement, plusieurs d’entre vous se positionnent en bon Capitaine d’alignement[1]. Ceux-ci élaborent des plans d’action, clarifient les orientations de l’entreprise ou de leur équipe et donnent des consignes claires sur les gestes, les comportements et les tâches attendues. Ils définissent les objectifs, les processus et les comportements attendus. Ils sont présents et ils donnent la direction à suivre, puis ils pilotent l’équipage dans cette voie. Beaucoup de responsabilités reposent sur leurs épaules. Dans la période actuelle, être un ou une Capitaine d’alignement vous permet d’avoir un impact décisif car vous répondez au besoin qu’ont plusieurs employés (et organisations) d’être informés et d’avoir une ligne d’action claire. La vague de commentaires élogieux que M. Legault a reçue en mars sur les réseaux sociaux en témoigne bien ; en proposant des solutions concrètes et des instructions claires pour faire face à une situation de pandémie inconnue et floue, M. Legault a répondu au besoin d’être orienté et d’avoir une action coordonnée.

Pour être un bon capitaine d’alignement, il ne suffit pas de savoir donner une direction; encore faut-il savoir communiquer cette direction adéquatement pour donner envie à l’équipage de la suivre. J’ai vu de nombreux gestionnaires et conseillers qui ont eu le réflexe de durcir leurs interventions en alignement lors de situations de tension, non pas parce que l’employé en avait besoin, mais par crainte que celui-ci ne fasse pas exactement ce qui lui était demandé. Ai-je besoin de dire qu’ils ont souvent eu l’impact inverse? En ce contexte où les émotions et la fatigue prennent plus souvent le dessus, êtes-vous de ceux qui succombent à l’apparente facilité de l’alignement et qui l’utilisent pour tout et pour tous? Trop d’alignement ou des alignements trop durs risquent de démotiver les employés habitués à avoir plus d’autonomie. Une utilisation habile et adaptée de vos alignements vous permettra de maximiser votre impact auprès d’eux!

Capitaine d’appui

Peut-être avez-vous plutôt le réflexe d’être un ou une Capitaine d’appui. Ceux-ci se montrent solidaires de leurs employés, les encouragent à continuer malgré les difficultés et les félicitent pour le travail accompli. Ils manifestent de l’espoir en « l’après pandémie » et, lorsque c’est possible, ils donnent les ressources nécessaires pour aider leurs employés à passer à travers les temps difficiles. Être un Capitaine d’appui est une autre habileté nécessaire en cette période d’insécurité me direz-vous, et vous aurez bien raison!

L’appui, qui est déjà important en temps normal, devient un besoin pour beaucoup de personnes en cette période. Et plusieurs l’ont compris! Alors que les employés surchargés et ceux récemment licenciés commençaient à manifester du découragement, nous avons vu une société se mobiliser autour des gestes d’appui : cafés gratuits pour les travailleurs du milieu de la santé, primes pour les employés dans certaines épiceries, mots et vidéos de soutien diffusés sur les réseaux sociaux, vitres de plexiglass et bandes de distanciation sociale pour protéger les travailleurs au public, programmes d’aides financières aux entreprises et travailleurs, etc.. Autant de gestes pour encourager ceux qui sont aux premières lignes, pour leur donner de la reconnaissance et pour leur permettre de passer à travers les difficultés qu’ils ne cessent de vivre. À l’échelle de la société, des arcs-en-ciel, des messages « ça va bien aller » et des initiatives telles que le « flash tes lumières » ont foisonné de façon à redonner courage à ceux qui se sentaient seuls et isolés, pour permettre à chacun de sentir qu’il ou elle faisait partie d’une société solidaire et unie dans l’adversité.

Et vous? Quels types d’appui offrez-vous, et à qui, en ces temps plus difficiles? Oeuvrez-vous auprès de vos employés pour leur redonner confiance en eux-mêmes, en leur travail, en vous ou en l’organisation? Communiquez-vous des phrases « passe-partout » ou prenez-vous le temps de personnaliser votre appréciation par des petits gestes? Concentrez-vous votre énergie sur ceux qui fonctionnent bien ou sur ceux qui en ont besoin? Ce n’est pas toujours facile de redonner confiance aux autres lorsque notre propre moral est atteint. Ni d’appuyer l’employé qui en fait le moins possible, ou qui manifeste incessamment son insatisfaction, alors que d’autres redoublent d’efforts pour diminuer l’impact négatif de cette crise. Et pourtant, un bon Capitaine d’appui n’utilise pas seulement l’appui comme une récompense, mais également comme un réel outil de gestion qui crée un effet levier et propulse la confiance et l’efficacité de ceux qui ne sont « pas encore parfaits ». Une réelle habileté en or en ces temps où les niveaux d’insécurité sont élevés!

Capitaine d’appropriation

D’autres parmi vous, bien que reconnaissant l’utilité des deux premiers types de capitaine et jouant parfois ces rôles, se retrouveront plutôt parmi les Capitaines d’appropriation. Ils et elles chercheront à solliciter l’avis de leurs employés, à les amener à réfléchir aux problèmes plutôt qu’à simplement s’en décharger. Au lieu d’être celui ou celle qui donne toutes les solutions, ils amèneront leurs employés à tirer profit de leur propre expérience et de leurs propres idées pour faire progresser la situation.

Si vous êtes un ou une Capitaine d’appropriation, vous prenez sans doute le temps de poser des questions à vos employés plutôt que d’y répondre, vous reformulez leurs propos et vous les écoutez. Face aux émotions qui perturbent le climat, vous n’aurez pas le réflexe de donner des explications pour diminuer l’émotion (comme le ferait le capitaine d’alignement), ni de convaincre l’autre que ça va aller (capitaine d’alignement et appui), ni d’être dans le réconfort (capitaine d’appui). Vous serez plutôt celui qui aidera l’autre à démêler ses émotions, à en trouver les causes ou les éléments plus significatifs, à explorer ses propres pistes d’actions et à s’investir lui-même dans la mise en action. Dans une tempête, le capitaine d’appropriation ne se met pas en situation d’urgence continue jusqu’au retour du beau temps; il provoque des moments de réflexion entre deux vagues et il favorise la prise en main de la situation par son équipage. Il le mobilise à travers la tempête!

Êtes-vous le capitaine dont votre équipage a besoin?

Même s’il est souvent facile de se reconnaître dans plus d’un modèle de capitaine, il arrive généralement que l’un des trois soit plus présent dans nos interactions, ou que l’un ou l’autre émerge de manière régulière selon les interactions ou les personnes avec lesquelles nous interagissons. De ces trois capitaines, lequel êtes-vous le plus souvent quand la tempête est forte? Est-ce que c’est celui qui répond le mieux aux besoins des membres de votre équipage ou auriez-vous avantage à adapter votre type de leadership?

On dit souvent que les situations exceptionnelles, comme celle que nous vivons actuellement, permettent de faire émerger les leaders. Les grands capitaines seront ceux qui sauront être le capitaine dont leur équipage a besoin!

 

[1] Les concepts de leadership d’Alignement, Appui et Appropriation ont été développés par Pierre-Marc Meunier dans Le bon moment : l’art d’agir de façon juste au meilleur moment, Éditions Consul-Source, 2018., ainsi que dans Profession : patron, Éditions Transcontinentale et Éditions de la Fondation de l’Entrepreneurship, 1998.